Skip to content Skip to footer

Les fétiches et les féticheurs DIOLA !

La colonisation de la casamance par les portugais a été tardive. De plus cette région autour d’Oussouye avec ses forêts impénétrables, a résisté longtemps aux tentatives d’islamisation.L’animisme a perduré et régît encore aujourd’hui l’organisation sociale.

Nous nous arrêtons pour visiter un écomusée. Laurent, notre guide nous initie aux coutumes et traditions. Chez les Diolas, les coutumes vont au delà du religieux et s’appliquent aux gestes, paroles et actions de leur vie courante à travers des valeurs communes.

Quand il y a contact avec des divinités supérieures, les rites sont codés et suivis avec un protocole rigoureux.

Les fétiches ont des missions précises et interviennent à des moments importants de la vie ( mariages, naissances, deuils, justice, etc …). Certains fétiches demandent la présence d’un féticheur pour “fonctionner”.

Il y a un exemplaire de cette pierre avec ou sans présence de coquillages dans chaque grande case à impluvium. Ces grandes cases regroupent plusieurs familles. Seul le féticheur peut servir d’intermédiaire pour ce fétiche.

Massues faites à partir de racines de palétuvier!

Cuir d’hippo qui sert de bouclier ventral, carapace de tortue pour bouclier dorsal.

Les Diolas ont des codes de bonne conduite, notamment il est bien sûr interdit de voler son voisin ou quelqu’un du village ou de la communauté.
Très peu de délits sont commis, car quand le coupable est attrapé, il est amené devant ce totem et doit publiquement avouer son méfait et subir sa sentence…

Ancêtre des menottes !

Pelle pour creuser les sillons dans les rizières. L’argile des rizières est souvent très molle et ça leur permet de courir en même temps.

Ce casque (très joli sur la tête de notre guide!) est mis par les femmes qui ont un problème de fertilité dont l’origine n’est pas physiologique. Les diolas sont ouverts à la médecine moderne et leur fétiche n’intervient qu’une fois le pronostic médical est rendu.
La femme porte tout le temps cette coiffe pendant la période choisie, elle s’isole. Si elle tombe enceinte pendant cette période, elle est soutenue par la communauté des femmes pendant toute sa grossesse. L’enfant aura entre autre obligation celui de porter un prénom improbable ( table, etc ..).

Des paniers pour attraper les poissons.

Un arc en bois pour monter (Ils font sauter l’arc au fur et à mesure autour du tronc) et l’objectif est de récupérer le vin de palme en haut du ronier. Ils installent des gourdes avec des entonnoirs.
Le vin de palme que nous avons dégusté à la suite de notre visite n’a de vin que le nom! C’est la sève, un liquide blanchâtre, sucré au moment de la récolte et qui fermente en 24 h. Le goût est ….spécial, entre vinaigre…et vinaigre.

Au milieu de la case un bâton apporté par le roi actuel de M’Lomp pour rendre la justice.

Au centre du village, juste en face du musée, un fromager pluri centenaires avec des racines énormes. Il se défend avec des épines qui feraient pâlir les dinosaures à pointes.

1 Comment

  • Marie-Christine
    Posted février 2, 2024 at 08:36

    Pas d’origine physiologique ? Je suis sans doute naïve mais pourquoi alors ? Très chouette en tout cas.
    Bises

    Répondre

Leave a Comment

Veux tu être averti(e) de nos nouvelles aventures? Inscrit toi ici!

Copyright © 2024 by Laurence & Kees. All rights reserved.

You cannot copy content of this page